Skip to content

Le Cloud selon Vultr

logo_onwhite

Dans ce petit post, je vais rapidement vous présenter le cloud-provider Vultr. J’ai toujours été chez OVH pour les VPS mais depuis que j’ai découvert Vultr, je prends des serveurs plus que chez eux. Ils viennent même de fêter leurs 2 millions d’instances créées.

Les gros avantages de Vultr sont pour moi,

  • Des serveurs dans 14 pays
  • Création en quelques secondes
  • Double Authentification
  • Un SLA très correct
  • Une interface d’admin efficace
  • Des Backups pas cher (Snapshot)
  • Des ISOs personnalisés
  • Script de démarrage personnalisés
  • Des OS et des images bien fournis
  • De l’IPv6 + protection anti-DDOS à venir

Vultr proposent 3 types d’instances avec plusieurs variantes pour chacun d’entre eux :

vultr_products

Vultr propose plusieurs OS et plusieurs images d’application prête à l’emploi tel que Docker, Drupal, WordPress …

vultr apps

Habitant en Nouvelle-Calédonie, c’est assez difficile de trouver des VPS proches géographiquement à un prix correct, avec Vultr, pour 5$/mois j’ai un VPS performant avec 1to de bande passante à Sydney ! Voici toutes les destinations disponibles :

vultr-map

Niveau SLA, ils annoncent 100% pour leurs instances et leur réseau, à vérifier, cependant j’ai pas eu de soucis depuis que je suis passé chez eux. Je pense qu’on peut également payer pour avoir une priorité sur la qualité de service (support, SLA …).

Niveau benchmarks, je connais pas d’outils sympa pour faire cela, voici ce qu’ils annoncent sur leur site, à vérifier également, mais je tiens à dire que je suis très content des performances même pour l’instance la moins chère (5$/mois). Voici ce qu’ils annoncent :

vultr-bench

L’instance de base, 15G SSD, 768Mo de RAM et 1To de bande passante, me convient très bien pour un petit Owncloud par exemple.

Vultr possède une API qui vous permet d’automatiser le déploiement de serveurs, ce qui peut être très pratique. Leur interface de gestion est également très sympa, on peut créer un serveur en quelques secondes, et avoir une vision d’ensemble sur tous ses serveurs :

vultr-admin

Je vous conseille donc de tester, ça côute rien (ou presque) et ça en vaut le détour. Si vous vous abonnez, n’hésitez pas à utiliser pour ce lien pour que je vous parraine (et gagner quelques heures dispo). Merci !

47813993

logo_bird

Published inCloudDevOpsDockerLinuxVirtualisationWeb

5 Comments

  1. J’aime beaucoup Vultr, mais ça fait pas une énorme augmentation de prix par rapport à OVH ?

    • valentin valentin

      C’est vrai que c’est un peu plus cher, j’utilise donc encore OVH SSD pour mon Blog.

  2. Bonjour

    Nous avons des projets en NC.
    Pour le moment, nous avions regardé Acquia (cher et compliqué) et Amazon AWS sur Sydney.
    Ok, AWS ça fonctionne bien.
    Aucun problème niveau gestion, Linux, etc
    J’utilise habituellement un Ubuntu LTS avec LAMP.
    Pas vraiment testé nginx, ni MariaDB…
    Et jamais testé Docker (même si ça me plairait… faut le temps…)

    Je découvre VULTR.
    Comment tu compares VULTR avec AWS ?
    Niveau prix, possibilité., fiabilité.
    C’est intéressant pour un site « moyen » en Prod de passer sur VULTR ?

  3. yohann cohen yohann cohen

    slt, juste une question, jy connais rien en serveur mais j’ai besoin d’augmenter un peu ma vitesse internet… j’utilise des BOT pour l’achat de sneaker et il me faut une sorte de server pour pouvoir ajouter des proxy et aller un peu plus vite via mon bot,
    tu pense que c bon pr moi ?
    et j’utilise ton lien pr me crer un compte ?
    merci man !

  4. Laurent Laurent

    Ovh s implante au us, Singapour ,sydney, etc. Leur entreprise est en pleine essor dans tout les pays. Donc c est question de choix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Proudly hosted with Open-sources Softwares.